Bouffée d’oxygène à Cerisiers

28 novembre 2011 - 07:51

Deux buts refusés pour Joigny, et deux buts marqués pour Cerisiers. Même si les locaux ont finalement remporté ce derby, la physionomie du match aurait pu être différente.

Bouffée d’oxygène à Cerisiers

Deux buts refusés pour Joigny, et deux buts marqués pour Cerisiers. Même si les locaux ont  finalement remporté ce derby, la physionomie du match aurait pu être différente.

 

«Si les deux buts nous avaient été accordés, la physiologie du match aurait totalement changé. Bref, l’arbitre en a décidé autrement. Je tire tout de même mon chapeau à cette combative équipe de Cerisiers qui nous a montré un grand football .Aujourd’hui ce n’est pas Joigny qui a perdu,  mais Cerisiers qui a gagné », reconnaît Jimmy Deghal, le coach de l’US Joigny.

En effet, Joigny attaque fort dès les premières minutes de la rencontre et se heurte au mur défensif de Cerisiers. Mal en point au classement, Cerisiers décide de laisser les visiteurs attaquer au risque de lâcher  prise. Ce qui sera le cas à la dixième minute, Joigny marque mais voit son but refusé pour une faute sur le gardien. Vingt minutes plus tard, Joigny récidive et marque un nouveau but par l’intermédiaire de Correia, mais celui-ci en position de hors-jeu voit lui aussi son but refusé.

Des contres payants en 2e mi-temps

Au retour de la pause, Cerisiers passe aux choses sérieuses et ne tarde pas à ouvrir le score  grâce à un superbe travail de Guiblain qui mystifie le gardien. Les hommes de Orlando Oliveira, le coach de Cerisiers, décident d’opérer en contre. Ce qui s’avoue payant car à presque dix minutes du terme, Bergenat double le score suite à un corner mal négocié par les Joviniens. Cerisiers s’offre une belle victoire et ravit son entraîneur. « C’est une très grosse victoire ! Nous récupérons les points que nous avions bêtement perdus en début de saison. C’est une véritable bouffée d’oxygène ! »

J. VK.

CERISIERS. Cerisiers bat l’US Joigny 2 - 0 (0 - 0).

Arbitre : M. Hamdaoui.

Cerisiers. Guiblain (50e) et Bergenat (76e).

Commentaires

+